Nazis et collabos.

Nazis et collabos.

INDEX ALPHABETIQUE.

A.

 

ABROMEIT, Franz (1907-1964), cadre du SD qui s'occupa des affaires juives en Croatie, à partir de 1942. Adjoint d'Eichmann pour la déportation des juifs de Hongrie, en 1944. Réfugié en Egypte, après-guerre.

ACHAMER-PIFRADER, Humbert (1900-1945), nazi autrichien qui commanda l'Einsatzgruppe A, à partir de septembre 1942.

ADESLBERGER, Lucie (1895-1971), médecin allergologue allemand dans l'entre-deux-guerre qui fut déportée à Auschwitz. Elle survécut, s'exila aux USA et écrivit ses Mémoires sur son expérience concentrationnaire.

AHLERS, Tonny (1917-2000), collaborateur néerlandais qui dénonçait les juifs à la Gestapo. Possible dénonciateur d'Anne Frank.

AL-HUSSEINI, Muhammad-Amin (1895-1974), grand Mufti de Jérusalem, en 1921, se réfugia à Berlin, en 1941, et collabora avec les nazis en diffusant, dans le monde arabe, une idéologie antisémite. Arrêté par les français en 1945, il fut libéré en 1946 et se réfugia en Egypte.

ARAJS, Viktor (1910-1988), collaborateur letton qui a la tête de son Sonderkommando a participé à l'extermination des juifs baltes. Condamné à la prison à vie en 1979.

AUMEIER, Hans (1906-1948), adjoint de Rudolf Hoess à Auschwitz de 1942 à 1943, puis commandant de camp en Estonie et en Norvège. Extradé en Pologne, il est condamné et pendu.

 

B.

 

BACH-ZELEWSKI, Erich von dem (1899-1972), chef de la SS en Russie centrale où il supervisa les massacres des juifs et participa à des opérations anti-partisans. Envoyé par Himmler pour mater le soulèvement de Varsovie, en 1944. Il fut peu inquiété pour son rôle génocidaire à l'Est après guerre, mais passa la plupart de sa vie en prison pour des crimes commis contre des opposants politiques.

BAER, Richard (1911-1963), SS qui fit toute sa carrière dans l'univers concentrationnaire, il fut le 3eme commandant d'Auschwitz, de mai 1944 à janvier 1945. Il changea d'identité, après-guerre, mais arrêté en 1960. Il mourut d'une crise cardiaque, en détention.

BECHER, Kurt (1909-1995), SS qui travailla au département économique des camps et qui ramassa un pécule conséquent, sur les dos des juifs hongrois, à partir de 1944. Témoin aux procès de Nuremberg et Eichmann, il fut peu inquiété après-guerre et devint un homme d'affaires allemand prospère.

BERGER, Gottlob (1896-1975), intime d'Himmler, il fut l'initiatieur puis le recruteur de la Waffen SS. Il fut jugé après la guerre et condamné à 25 ans de prison. Il fut libéré en 1951.

BEST, Werner (1903-1989), docteur en droit, adjoint de Heydrich au RSHA, puis admnistrateur des forces armées en France, entre 1940 et 1942, où il organisa des déportations vers les camps. Il finit représentant du Reich au Danemark, de 1943 à 1945. Arrêté après la guerre, il est libéré en 1951 et mena une carrière de haut-niveau.

BIBERSTEIN, Ernst (1899-1986), pasteur luthérien qui fit partie de l'Einsatzgruppe C. Condamné à mort, il fut libéré en 1958.

BLUME, Walter (1906-1974), il devint le chef du Sonderkommando 7a de l'Einsatzgruppe B, chargé, dans le cadre de l'opération Barbarossa, d'exgterminer les juifs biélorusses. Condamné à mort en 1947, il fut libéré en 1955.

BOGUSCH, August (1890-1948), gardien de camp à Auschwitz pendant 4 ans. Il fut pendu en Pologne.

BRANDL, Thérèse (1902-1948), gardienne de camp à Auschwitz, condamnée à mort et pendue par les autorités polonaises.

BRAUNE, Werner (1909-1951), juriste qui commandait un commando d'extermination dans l'Einsatzgruppe D, en 1941. Jugé en 1948, condamné à mort et pendu.

BRAUNSTEINER, Hermine (1919-1999), gardienne des camps de Ravensbruck et de Maidanek, surnommée la "sadique de Maidanek". Jugée et condamnée à la prison à vie en 1975.

BRUNNER, Alois (1912-2001), organisa la "solution finale" avec Adolf Eichmann. Réfugié en Syrie en 1954, il conseilla Hafez el-Assad.

BUNTROCK, Fritz (1909-1948), gardien du camp d'Auschwitz-Birkenau, il fut pendu par la justice polonaise, en 1948.

BURCHARDT, Friedrich (1909-1982), nazi  balte qui participa à l'Aktion Reinhardt et aux opérations d'extermination en URSS. Il fut épargné par la justice car il se mit au service du MI6 et de la CIA, après-guerre.

 

C.

 

CSATARY, Laszlo (1915-2013), criminel de guerre hongrois, réfugié au Canada et arrêté en 2012 à Budapest, en Hongrie. Décédé avant son procès.

CUKURS, Herberts (1900-1965), aviateur letton qui participa au Sonderkommando Arajs qui participa à l'extermination des juifs baltes. Réfugié au Brésil, il fut exécuté par un commando du Mossad.

 

D.

 

DAMZOG, Ernst (1882-1945), SS qui participa à des massacres de juifs et de civils polonais.

DANZ, Luise (1917- ?), gardienne sadique de nombreux camps de concentration/extermination allemands. Condamnée à la prison à vie, en Pologne, elle fut libérée en 1956 et retourna vivre en Allemagne. Elle était toujours en vie en 2012.

DING-SCHULER, Erwin (1912-1945), chirurgien SS qui se livra à des experimentations médicales sur les détenus, à Buchenwald. Il se suicida en août 1945.

DIRLEWANGER, Oskar (1895-1945), antisémite obsessionnel, pervers sexuel, commanda la Brigade Dirlewanger, chargée des opérations anti-partisans sur le front de l'Est et qui se caractérisa par de nombreuses atrocités commises sur les civils, notamment lors du soulèvement de Varsovie, en 1944. Arrêté, il fut battu à mort par des prisonniers.

DRESCHEL, Margot (1908-1945), gardienne à Auschwitz, exécutée par les soviétiques en juin 1945.

 

E.

 

ECLACHE, Guy (?-1947), SS français qui terrorisa la région de Grenoble, surnommé "l'homme aux 200 victimes".

EICHMANN, Adolf (1906-1962), chargé des "affaires juives" chez les SS, transporta les juifs d'Europe vers les camps d'extermination. Réfugié en Argentine pour échapper à la justice de son pays, qui le considérait comme un criminel de guerre important, il fut enlevé par un commando israélien à Buenos Aires et fut jugé à Jérusalem, en 1961-1962. Condamné à mort, il fut pendu.

EHRLINGER, Eric (1910-2004) est nommé à la tête du Sonderkommando 1b, faisant partie de l'Einsatzgruppe A, dont le but est d'exterminer les juifs baltes. Arrêté en 1958, il fut condamné à 12 ans de prison, mais libéré pour raison de santé.

EBERL, Irmfried (1908-1948), médecin autrichien, premier commandant du camp d'extermination de Treblinka. Arrêté en 1948 par les américains, il se suicida dans sa cellule.

 

F.

 

FEGELEIN, Hermann (1906-1945), cavalier SS qui participa à l'extermination des juifs de Biélorussie, à partir de juin 1941. Arrêté juste avant qu'il s'enfuit d'Allemagne, il fut exécuté en avril 1945 par la SS.

FENDLER, Lothar (1913-?) a participé au sein de l'Einsatzgruppe C, à l'extermination des juifs d'Ukraine. Condamné à 10 ans de prison, il fut libéré en 1951.

FLORSTEDT, Hermann (1895-1945), cadre SS du système concentrationnaire, fut arrêté par la SS pour une affaire de corruption.

FÖRSCHNER, Otto (1902-1946), commandant SS du camp de Dora, en 1943. Arrêté en avril 1945, condamné à mort et pendu.

FRANK, Hans (1900-1946), gouverneur des provinces polonaises occupées. Il participa à l'extermination des juifs et des élites polonaises. Condamné à mort au Procès de Nuremberg et pendu.

FRANKL, Viktor (1905-1997), psychiatre allemand qui fut déporté à Auschwitz et qui, de son expérience concentrationnaire, élabora la logothérapie. Il témoigna après-guerre.

FRANZ, Kurt (1914-1998), dernier commandant du camp d'extermination de Treblinka. Arrêté en 1959, il fut condamné à la prison à vie. Il fut libéré, pour raison de santé, en 1993.

 

G.

 

GAVEAU, Albert (?-?), ouvrier mécanicien, indicateur à la solde de la Gestapo, permit de faire arrêter le réseau du Musée de l'Homme, dirigé par Boris Vildé, en mars-avril 1941. Condamné à perpétuité après-guerre puis à 20 ans de prison.

GLOBOCNIK, Odilo (1904-1945), collaborateur d'Himmler pour la solution finale en Pologne, il fut arrêté par les britanniques en mai 1945 mais se suicida peu après.

GOERING, Hermann (1893-1946), n°2 du régime nazi, chef de la Lufwaffe et du Plan de 4 ans, créateur des camps de concentration, il aryanisa l'économie allemande et fut un des acteurs du travail forcé dans le Reich. Jugé au procès de Nuremberg, reconnu coupable, il se suicida la veille de son exécution.

GÖTH, Amon (1908-1946), commandant SS du camp de Plaszow, apparaît dans le film de Seven Spielberg, La Liste de Schnindler. Jugé en Pologne pour ses crimes et pendu en septembre 1946.

GÖTZE, Paul (1903-1948), gardien du camp d'Auschwitz entre 1942 et 1944, il fut pendu par les polonais en 1948.

GRABNER, Maximilian (1905-1948), chef de la section politique à Auschwitz, de 1940 à 1943, il tua et tortura des milliers de prisonniers. Extradé en Pologne, condamné à mort, il fut pendu.

GRAWITZ, Ernst-Robert (1899-1945), médecin SS qui initia l'extermination des juifs par le gaz et développa les expérimentations médicales sur les détenus des camps. Il se suicida en avril 1945 à Berlin.

GRÖNING, Oskar (1921-toujours en vie), comptable d'Auschwitz de 1942 à 1944. Jugé en 2015, il fut condamné à 4 ans de prison. Il demanda pardon au peuple juif pour avoir fait partie de la SS.

 

H.

 

HACKENHOLT, Lorenz (1914-1945), s'occupa de la gestion des chambres à gaz à Belzec, Sobibor et Treblinka, dans le cadre de l'Aktion Reinhard. Il disparut en 1945, en Italie.

HAMPEL, Desiderius (1895-1981), entra dans la Waffen SS en 1942 et fut le commandant de la division SS Handschar, constituée de musulmans bosniaques qui se livra à de nombreux massacres dans les Balkans. Il s'évada avant d'être extradé en Yougoslavie, après guerre.

HAUSSMANN, Emil (1910-1947), instituteur qui participa au massacre des juifs en URSS dans l'Einsatzgruppe D. Il s'est suicidé dans sa cellule lors de son procès.

HEIM, Aribert (1914-1992), médecin SS ayant fait des expériences médicales sur des détenus de Mauthausen. Réfugié au Caire, en Egypte.

HEYDRICH, Reinhard (1904-1942), SS chef du RSHA, à partir de 1936, adjoint direct d'Himmler, il organisa la solution finale du problème juif à Wansee, en janvier 1942. Il fut assassiné par un commando tchèque à Prague, en 1942.

HERRMANN, Günther (1908-2004), SS qui participa à l'extermination des juifs soviétiques dans des Einsatzgruppen. Arrêté en 1973 et condamné à 7 ans de prison.

HEYDRICH, Reinhard (1904-1942), adjoint du Reichführer SS Heinrich Himmler, chef du RSHA, service de sécurité du Reich, il fut l'organisateur de la "Solution finale". Tué par des résistants tchèques.

HIMMLER, Heinrich (1900-1945), Reichführer SS, adjoint direct d'Hitler qui mit en oeuvre l'extermination des juifs européens. Arrêté en 1945, il se suicida pour éviter le gibet.

HOESS, Rudolf (1900-1947), commandant d'Auschwitz-Birkenau où fut mis en oeuvre la solution finale. Arrêté après la guerre, jugé en Pologne, il fut pendu dans le camp qu'il avait dirigé.

HÖFLE, Hermann (1911-1962), chef d'état-major de l'Aktion Reinhard, sous l'autorité d'Odilo Globocnik, il fut arrêté en 1962, en Autriche et se pendit dans sa cellule.

 

J.

 

JECKELN, Friedrich (1895-1946), fut nommé par Himmler, chef de la SS en Russie du Sud où il supervisa les massacres des juifs ukrainiens. Il fit son travail sanglant dans les pays baltes. Capturé par les soviétiques, il fut exécuté pour ses crimes.

JOST, Heinz (1904-1964), SS qui dirigea l'Einsatzgruppe A de Mars à Septembre 1942. Condamné à la prison à vie, il fut libéré en 1952.

 

 

 

 

K.

 

KADUK, Oswald (1906-1997), SS au coeur du processus d'extermination dans le camp d'Auschwitz-Birkenau. Condamné à 25 de prison par les soviétiques, libéré, en 1956, il fut à nouveau condamné à la prison à vie en 1965, par la justice allemande. Il fut un témoin précieux pour attester de la réalité du génocide et des chambres à gaz.

KALTENBRUNNER, Ernst (1903-1946), nazi autrichien qui succéda à Reinhard Heydrich à la tête de l'Office de Sécurité du Reich (RSHA) en 1942 et, à ce titre, eut un rôle décisif dans l'organisation et l'exécution de la Solution finale du problème juif. Jugé à Nuremberg, en 1946, il fut condamné à mort et pendu.

KAMINSKI, Bronislaw (1899-1944), citoyen soviétique qui se mit au service de l'occupant, fin 1941. Commandant de la Brigade Kaminski, unité anti-partisans, intégrée dans la SS en 1944. Elle participa à la répression du soulèvement de Varsovie, en 1944 et commit tellement d'atrocités que Bronislaw Kaminski, son chef, fut arrêté et exécuté par la SS.

KAMMLER, Hans (1901-1945 ?), dignitaire SS qui supervisa la construction des camps de concentration et d'extermination. Il a disparu en 1945.

KIRSCH, Johann-Viktor (1891-1946) entra dans la Waffen SS en 1944 et sévit au camp de Dachau. Il fut pendu en 1946.

KLINGELHÖFER, Waldemar (1900-1980), chanteur d'opéra, nazi, il opéra dans l'Einsatzgruppe B en Russie centrale. Condamné à mort en 1948, libéré en 1956.

KOCH, Erich (1896-1986), Gauleiter de Prusse-Orientale et Commissaire du Reich en Ukraine, à partir de juillet 1941, où il mit en coupe réglée le pays. Arrêté en mai 1945 par les britanniques, il fut extradé en Pologne en 1950 où il fut jugé et condamné à mort. Sa peine ne fut jamais exécuté et il mourut en prison.

KOCH, Ilse (1906-1967), gardienne de camp, surnommée la "Chienne de Buchenwald". Condamnée à la prison à vie.

KOCH, Karl Otto (1897-1945), commandant des camps de Buchenwald et de Maidanek. Epoux de Ilse. Exécuté par les SS en avril 1945.

KOEGEL, Otto-Max (1895-1946), commandant des camps de concentration/extermination de Lichtenburg, Ravensbrück, Maidanek, Flossenbürg, il se suicida en 1946.

KOGON, Eugen (1903-1987), journaliste allemand antinazi, arrêté par la Gestapo en 1939 et incarcéré au camp de Buchenwald. Il écrivit L'Etat SS, en 1946.

KOLLMER, Josef (1901-1948), garde SS du complexe militaire d'Auschwitz-Birkenau, à partir de 1941. Condamné à mort et pendu par la justice polonaise en 1948.

KOPPE, Wilhelm (1896-1975) SS qui sévit en Pologne et qui participa à des massacres de juifs.

KREMER, Johann-Paul (1883-1965), professeur d'anatomie, il travailla à Auschwitz en 1942. Condamné à mort par la justice polonaise, il fut libéré en 1958.

KROEGER, Ehrard (1905-1987), nazi d'origine balte, participa à l'extermination des juifs d'Ukraine dans l'Einszatzgruppe C, en 1941, puis fut attaché de liaison auprès du général Vlassov. Arrêté en 1965 et condamné à 3 ans et 4 mois de prison.

KRÜGER, Bernhard (1904-1989), chargé par Himmler de l'Opération Bernhard, dont l'objectif était de fabriquer de fausses livres sterling et de faux dollars. Emprisonné par les français pendant 3 ans, après-guerre, il fut relâché par la suite.

KRÜGER, Friedrich-Wilhelm (1894-1945), chargé de l'Aktion Reinhard en Pologne par Himmler qui visait la destruction des juifs polonais. Arrêté par les américains, il se suicida.

 

L.

 

LÄCHERT, Hildegard (1920-1995), gardienne de camp de Maidanek et d'Auschwitz, 2 fois condamnées, une fois en Pologne, en 1948, une seconde fois en Allemagne de l'Ouest, en 1975 pour ses pratiques cruelle et sadique.

LANGE, Herbert (1909-1945), SS commandant le camp d'extermination de Chelmno. Il mourut lors de la bataille de Berlin.

LECHNER, Anton (1907-?), citoyen tchèque puis allemand, gardien à Auschwitz à partir de 1941. Condamné à la prison à vie par un tribunal polonais, il fut libéré dans les années 50.

LIEBEHENSCHEL, Artur (1901-1948), SS qui fit toute sa carrière dans l'administration concentrationnaire. Il fut nommé commandant d'Auschwitz en novembre 1943 jusqu'en mai 1944. Il fut pendu par les polonais.

LOMBARD, Gustav (1895-1992), cavalier SS qui participa à l'extermination des juifs biélorusses. Capturé par les soviétiques, il fut libéré en 1955 et retourna vivre en RFA.

 

M.

 

MANDEL, Maria (1912-1948), gardienne de camp de Ravensbrück et d'Auschwitz, surnommée la "bête féroce". Jugée, condamnée à mort et exécutée en 1948.

MARCHENKO, Ivan (1911-?), gardien dans le camp de Treblinka, surnommé Ivan le Terrible, pour son sadisme envers les prisonniers. John Demjanjuk, ukrainien exilé aux USA fut soupçonné d'être cet Ivan-là, dans les années 70.

MENGELE, Josef (1911-1979), médecin SS qui sévit à Auschwitz de 1943 à 1945, qui fit des expérimentations médicales sur les détenus. Condamné à mort après-guerre, il se réfugia en Argentine puis au Brésil.

MICHALSEN, Georg (1906-1974), fut un des acteurs de l'Aktion Reinhard, qui visait à exterminer les juifs polonais.

MÖCKEL, Karl (1901-1948), administrateur à Auschwitz, de 1943 à 1945. Il fut pendu en Pologne, en 1948.

MOLL, Otto (1915-1946) fut responsable des chambres à gaz et des crématoires à Auschwitz, de 1942 à 1944. Il fut pendu en 1946.

MUHSFELDT, Erich (1913-1948), gardien des camps de Maidanek et d'Auschwitz. Condamné à mort et pendu en Pologne.

MÜLLER, Bruno (1905-1960), travailla dans plusieurs commandos de la mort, en Pologne, en URSS et en Croatie. Condamné à 20 ans de prison et libéré au bout de 5 ans.

 

N.

 

NEBBE, Detlef (1912-?), gardien de camp à Auschwitz, de 1940 à 1944. Condamné à la prison à vie par un tribunal polonais, il est libéré en 1956.

NEBE, Arthur (1894-1945), chef de l'Einsatzgruppe B, qui devait exterminer les juifs biélorusses dans le cadre de l'opération Barbarossa. Par la suite, il participa au complot contre Hitler, le 20 juillet 1944. Arrêté, il fut pendu par les nazis en 1945.

NELKEN, Halina (1923-2009), polonaise, survivante des camps, elle s'exila aux USA et devint historienne et conférencière.

NYISZLI, Miklos (1901-1956), médecin hongrois qui fut déporté à Auschwitz, en 1944, et qui fut obligé de travailler avec Josef Mengele. Il survécut au camp et témoigna de son expérience.

 

O.

 

OBERHAUSER, Josef (1915-1979), nazi qui participa à l'Aktion T4 et à l'Aktion Reinhard, dans le camp d'extermination de Belzec. Il fut condamné, après guerre, à quelques années de prison.

OBERG, Carl (1897-1965), fut nommé chef de la SS et de la Police en France, en 1942 où il déporta 100 000 juifs vers les camps d'extermination de Pologne. Condamné à mort après la guerre, sa peine fut commuée en prison à vie. Il fut libéré en 1962.

OBERKAMP (von), Karl (1893-1947) commandant de la division SS de Montagne Prinz Eugen, de 1943 à 1944, qui se livra à de nombreux massacres dans les Balkans et en Grèce.

OHLENDORF, Otto (1907-1951), brillant économiste, il commanda l'Einsatzgruppe D, qui dans le cadre de l'opération Barbarossa, à partir de juif 1941, devait exterminer les juifs ukrainiens. Témoin au procès de Nuremberg, il fut condamné à mort et pendu en 1951.

ORLOWSKI, Alice (1903-1976), gardienne du camp de Maidanek, condamné à perpétuité par la justice polonaise. Elle est libérée en 1956. En 1975, elle est de nouveau jugée lors du procès de Maidanek, en Allemagne. Elle meurt en 1976.

 

P.

 

PALITZSCH, Gehrard (1913-1944), SS sadique qui fit régner la terreur à Auschwitz, de 1940 à 1943. Il fut expulsé de la SS, en 1944, et fut envoyé dans une unité disciplinaire au front. Il disparut lors de la bataille de Budapest.

PAVELIC, Ante (1889-1959) chef des oustachis, président de l'Etat indépendant de Croatie, en 1941. Allié du Reich, il diligenta une épuration ethnique contre les juifs et les serbes. Réfugié, après-guerre, en Argentine puis en Espagne.

PHLEPS, Artur (1881-1944), général de la Waffen SS, d'origine roumaine, qui commanda, dans les Balkans, le Veme Corps de Montagne SS, qui se livra à de nombreux massacres contre les populations civiles. Tué par les soviétiques en 1944.

PISTER, Hermann (1885-1948), commandant du camp de concentration de Buchenwald. Arrêté et condamné à mort par un tribunal militaire américain, en 1947. Succomba à un infarctus.

PLAGGE, Ludwig (1910-1948), gardien à Auschwitz, condamné à mort et pendu en Pologne.

POHL, Oswald (1892-1951), membre de la SS qui dirigea l'Office Central SS pour l'admnistration et l'économie, qui gérait les camps de concentration et d'extermination. Jugé en 1947, condamné à mort, il fut pendu en 1951.

 

 

R.

 

RAPP, Albert (1908-1975), juriste allemand qui fut à la tête du Sonderkommando 7a, chargé d'exterminer les juifs de Russie centrale. Condamné à perpétuité dans les années 60.

RASCH, Otto (1891-1948), juriste qui commanda l'Einsatzgruppe C, en URSS, où il supervisa le massacre de Babi-Yar. Arrêté après guerre, il mourut de la maladie de Parkinson, en 1948.

REICHNAU (von), Walter (1884-1942), maréchal allemand qui participa à l'invasion de l'URSS, en juin 1941, avec sa 6eme armée. Il collabora avec les SS pour exterminer les juifs ukrainiens.

REINEFARTH, Heinz (1903-1979), entré tardivement, dans la SS, après avoir combattu en France et en . Il participa activement à la répression du soulèvement de Varsovie. Curieusement, il ne fut pas inquiété après-guerre, faute de preuves.

 ROSENBERG, Alfred (1893-1946), théoricien du parti nazi, diffusant l'antisémitisme, il fut nommé Ministre des Territoires occupés à l'Est, après Barbarossa et fut donc responsable des massacres qui ont eu lieu en Ukraine et en Biélorussie.

ROTTéE, Lucien (1893-1945), chef des Renseignements Généraux de la préfecture de police de Paris, à partir de 1941. Il collabora activement avec les allemands. Fusillé en 1945.

 

S.

 

SANDBERGER, Martin (1911-2010), En juin 1941, il est nommé commandant du Sonderkommando 1a dans l'Einstzgruppe A, dirigé par Franz-Walter Stahlecker, qui doit exterminer les juifs baltes dans le cadre de l'opération Barbarossa. Condamné à mort en 1947, il fut libéré en 1958.

SAUBERZWEIG, Karl-Gustav (1899-1946), formateur des unités SS musulmanes qui se livrèrent à de nombreux massacres dans les Balkans. Il se suicida en 1946 avant d'être extradé en Yougoslavie.

SCHAËFER, Paul (1921-2010), ancien SS réfugié en  



11/03/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour