Nazis et collabos.

Nazis et collabos.

GUY ECLACHE, LE SS QUI TERRORISA L'ISERE.

 

Guy Eclache, responsable des Jeunes de l'Europe Nouvelle (JEN) et délégué régional de la Waffen SS dans le Dauphiné, sema la terreur dans l'Isère sous l'Occupation. Il fut très vite surnommé "l'homme aux 200 crimes", puisque les résistants ou les juifs qui avaient à faire à lui, disparaissaient. A la Libération de Grenoble, Eclache fut déclaré "ennemi public n°1" et activement recherché par la résistance, mais le jeune homme avait pris la poudre d'escampette. Mais des informations indiquèrent que le SS français s'était réfugié dans le village de Caprino, près de Vérone, en Italie. Pierre Fugain, médecin et résistant, père du chanteur Michel Fugain, monta alors un petit commando pour aller chercher le tortionnaire. Ramené en France, il est jugé le 27 septembre 1947 et condamné à mort.

 



31/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour