Nazis et collabos.

Nazis et collabos.

ILSE KOCH : LA CHIENNE DE BUCHENWALD !

 

Dans la série des femmes gardiennes de camp, Isle Koch est en haut de l'affiche. Epouse de Karl Koch, le premier commandant du camp de concentration de Buchenwald. Elle se distingua par son amour pour les reliques humaines, du type "presse papier" fait avec une tête réduite d'un soldat russe, pièce à conviction qui fut présentée au procès de Nuremberg.

 

 

Elle était aussi friande de tatouages humains, découpés sur des prisonniers qu'elle faisait tuer. Surnommée la "Chienne de Buchenwald", elle fut condamnée à perpétuité par le Tribunal Militaire de Dachau, en 1947. Elle est rejugée par la justice ouest-allemande et est condamnée à la prison à vie, en janvier 1951. Elle se suicida, en prison, en 1967.

 

 

 

 

 

 

 



31/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour