Nazis et collabos.

Nazis et collabos.

ALFRED ROSENBERG, LE THEORICIEN.

 

Alfred Rosenberg est issu d'une famille germano-balte. Il étudia l'architecture à Moscou et s'exila à Munich après la révolution bolchevik, en 1918. Un brin mystique, il adhéra aux théories racistes de Dietrich Eckart qui le présenta à Hitler. Il adhéra dès 1920 au parti nazi et devint le rédacteur en chef du Völkischer Beobachter, journal du parti. Il devient le théoricien du NSDAP en diffusant notamment, une pensée antisémite et antibolchevik en stigmatisant le judéo-bolchevisme dans son ouvrage, "Peste en Russie". Familier du Führer, il est, malgré tout, marginalisé dans le parti. Toutefois il est nommé, après l'invasion de l'URSS, le 16 juillet 1941, Ministre des Territoires Occupés à l'Est, poste où il eut, de fait, peu de pouvoir, étant concurrencé dans ce domaine par la SS de Himmler. Il a, néanmoins, une responsabilité dans les massacres perpétrés à l'Est, qui ont eu lieu sur des territoires sous sa responsabilité théorique et il est surtout coupable d'avoir diffusé un antisémitisme obsessionnel qui a permis la Shoah.

Jugé au procès de Nuremberg, il est déclaré coupable, condamné à mortet pendu le 16 octobre 1946.

Son Journal a été publié en 2015.

 

 

 

 

 

 



01/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour