Nazis et collabos.

Nazis et collabos.

ALOIS BRUNNER, FONCTIONNAIRE DE LA SHOAH.

 

Né dans l'empire austro-hongrois, Alois Brunner adhéra au NSDAP en 1931. Il entra dans la SS en 1938. Il devint alors avec son collège Adolf Eichmann, un des bureaucrates de la Solution Finale. Il a participé à la déportation des juifs autrichiens, des juifs de Salonique et des juifs slovaques. Commandant du camp de Drancy, en France, à partir de Juillet 1943, il fit déporter des milliers de juifs français ou résidents en France vers Auschwitz.

Bénéficiant de l'anarchie de l'après-guerre, il changea d'identité en prenant le nom d'Alois Schmaldienst, et vécut paisiblement en Allemagne, malgré qu'il soit recherché activement. En 1953, sur le point d'être confondu, il s'enfuit en Egypte puis en Syrie, aidé par le grand Mufti de Jérusalem, Al-Husseini, qui avait collaboré avec les nazis durant la guerre. Il y retrouva alors un autre nazi, Franz Rademacher qui l'engagea dans sa société sous le nom de Georg Fischer. Avec l'arrivée du parti Baas au pouvoir, il conseilla Hafez el-Assad, pour l'organisation des services de sécurité.

En 1982, il est officiellement identifié en Syrie, par le couple Klarsfeld, et la France et l'Allemagne déposèrent une demande d'extradition. Dans une interwiew donné au Chicago Sun Times, en 1987, il y déclara ne rien regretter et que les juifs étaient des ordures humaines !!

Longtemps protégé d'Hafez el-Assad, la mort du président syrien aurait entraîné sa perte, puisque Bachar el-Assad, le fils, l'aurait mis au cachot où il serait décédé en 2001.

Il restera le criminel nazi le plus traqué de l'histoire, avec Josef Mengele,  par Simon Wiesenthal.

 

 

 



01/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour