Nazis et collabos.

Nazis et collabos.

MUHAMMAD AMIN AL-HUSSEINI, LE MUFTI DE LA SHOAH.

 

Muhammad Amin Al-Husseini fit la première guerre mondiale dans les armées ottomanes. A la fin de la guerre, il se soumet, officiellement, aux franco-anglais qui eurent des mandats sur l'Irak, la Syrie et la Palestine tout en luttant, secrètement, contre eux.

En 1921, il remplaça son père en tant que Mufti de Jérusalem, appuyé par le mandataire britannique. Mais de 1936 à 1939, les arabes de Palestine se révoltèrent contre le colonisateur anglais et al-Husseini fut mis en résidence surveillée.

Pendant la seconde guerre mondiale, il se réfugia à Berlin, en janvier 1941. Dans un discours radiodiffusé par la radio allemande, il lança une fatwa contre les britanniques. Rencontrant Hitler, en novembre 1941, il approuva les desseins du Führer d'exterminer le peuple juif.

 

Al-Husseini fut alors le propagandiste de l'idéologie antisémite, via la radio allemande et appela à la formation d'unités SS musulmanes, collaborant à la création de la division SS Handschar, constituée de musulmans bosniaques.

Arrêté par les troupes françaises, en mai 1945, la France, malgré les demandes d'extradition de la Yougoslavie et de la Grande-Bretagne, libéra al-Husseini qui alla s'exiler en Egypte où il mena une vie officielle, propageant son antisionisme/sémitisme dans les pays arabes.

 

 

 



04/04/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour