Nazis et collabos.

Nazis et collabos.

WAFFEN SS.


GUSTAV SCHL▄TER ET LE MASSACRE DE MAILLÚ.

 

Gustav Schlüter était un sous-lieutenant de la 17e division SS Golt van Berlichingen, qui participa au combat lors du débarquement allié en Normandie. En représaille à une action de la résistance à Maillé, il fit exécuter 124 otages dont 44 enfants et rasa le village. Après Oradour-sur-Glane, le massacre de Maillé est le plus important de la seconde guerre mondiale en France.

En 1953, le tribunal militaire de Bordeaux condamna Schlüter à la peine de mort par contumace, mais le SS ne fut jamais retrouvé.

 

 

 


25/05/2017
0 Poster un commentaire

GEHRARD SOMMER, UN DES CRIMINELS NAZIS LES PLUS RECHERCHES.

Gehrard Sommer fut un pur produit du régime nazi. Né en 1921, éduqué dans les Jeunesses Hitlériennes, il adhéra au parti nazi et à la SS en 1939.

Combattant dans la Division SS Leibstandarte "Adolf Hitler", dans les Balkans et en Ukraine, puis dans la division Reichführer SS, il est accusé d'avoir participé au massacre de 560 civils italiens dans le village de Sant'Anna di Stazzema.

En 2005, il fut condamné par un tribunal militaire de La Spezia, à la prison à vie. En 2015, la justice allemande considéra que Sommer ne pouvait pas être jugé car il était en état de sénilité.

Il fut un des criminels de guerre le plus recherché par le Centre Simon Wiesenthal.

 


14/04/2017
0 Poster un commentaire

KARL PFEFFER WILDENBRUCH ET LA BATAILLE DE BUDAPEST.

 

Karl Pfeffer Wildenbruch est un militaire allemand, qui fut chef de la police chilienne à la fin des années 20. Général de police allemand en 1937, il entra dans la SS en 1939. Il commanda successivement la 4eme division SS Polizei, le VI SS Corps puis le IX SS Mountain Corps et participa comme commandant en chef, à la bataille de Budapest de décembre 1944 à février 1945. Arrêté par les soviétiques, il fut condamné à 25 ans de prison. Il fut libéré en 1955 dans le cadre des accords germano-soviétiques.

 


12/04/2017
0 Poster un commentaire

GUSTAV LOMBARD, LE CAVALIER DE LA MORT.

 

Gustav Lombard, adhéra au parti nazi après 1933 et intégra la SS, dans la cavalerie. En juillet 1941, au sein du 1er régiment de Cavalerie SS, il participa à l'extermination des juifs du Marais du Pripet sous le commandement d'Hermann Fegelein. Le 11 août 1941, Lombard évoqua le massacre de 11 000 juifs, hommes, enfants, femmes. Il participa à la conférence de Moghilev, en septembre 1941, avec Heinrich Himmler, Erich von dem Back-Zelewski et Arthur Nebe, pour définir les modalités de la lutte anti-partisans et l'extermination des juifs en Biélorussie. A partir de janvier 1944, il fut désigné chef d'état-major du StossGruppe von dem Back, qui se livra à de nombreuses atrocités contre la population civile biélorusse.

Capturé par les soviétiques en avril 1945, il fut condamné à 25 ans de prison. Il fut libéré en 1955 et repartit en RFA où il travailla pour l'assureur Allianz. Il décéda en 1992.

 


04/04/2017
0 Poster un commentaire

HAMPEL DESIDERIUS, COMMANDANT DE LA DIVISION SS HANDSCHAR.

 

Desiderius Hampel est né dans l'empire austro-hongrois et combattit en Serbie durant la première guerre mondiale. A partir de 1937, il s'engagea dans l'armée hongroise où il resta jusqu'en décembre 1941. En Mai 1942, il rejoignit la division SS de Montagne, Prinz Eugen. Le 19 juin 1944, après le désastre de l'Opération Vallmond, il est promu commandant de la 13eme division SS Handschar, formée de musulmans bosniaques qui se livra à de nombreux massacres sur les populations civiles dans les Balkans.

Arrêté par les alliés, il s'évada de son camp de prisonniers, évitant l'extradition en Yougoslavie. Il décéda à Graz, en Autriche, en 1981.

 


04/04/2017
0 Poster un commentaire