Nazis et collabos.

Nazis et collabos.

COLLABOS URSS.


ANDREĎ VLASSOV, LE RENEGAT DE STALINE.

 

Andreï Vlassov connut une ascension fulgurante dans l'armée rouge, dans les années 30. Stalinien convaincu, il profita des purges massives qui frappèrent l'armée pour monter en grade. En février 1942, commandant de la 2eme armée de choc chargée de rompre l'encerclement de Léningrad par la Wehrmacht, il est capturé par les allemands en juillet 1942. Désireux de collaborer avec les nazis, il créa l'Armée russe de libération, organisation para-militaire chargée de recruter des russes anti-staliniens pour lutter contre l'URSS de Staline. Dans un premier temps, les allemands furent peu intéressés par le projet de Vlassov, ne voulant à aucun prix soutenir le nationalisme russe. Mais avec les défaites des années 1944, Heinrich Himmler, le chef de la SS, décida de financer le projet de cette Armée russe de libération, via la constitution de 2 divisions.

Capturé par les alliés en 1945, il fut livré aux soviétiques. Avec 10 de ses collaborateurs, il fut jugé à Moscou, condamné à mort, et pendu en 1946.

 

 

 


12/04/2017
0 Poster un commentaire

BRONISLAW KAMINSKI, UN RUSSE AU SERVICE DE LA SS.

 

Né à Vitebsk, dans l'Empire russe,  Bronislaw Kaminski combattit dans l'armée rouge pendant la guerre civile, de 1918 à 1921. Biologiste, il est membre du parti communiste, mais fut arrêté, en 1937, pendant la Grande Terreur. Libéré en 1941, il s'installa à Briansk.

Capturé par les forces allemandes en octobre 1941, il proposa ses services aux nazis pour constituer une police locale. Les allemands acceptèrent, et Kaminski devint le commandant d'une milice de 10 000 hommes, nommée RONA (Russkaya Osvoboditelnaya Narodnaya Armiya), ou Armée de Libération Nationale Russe,  en 1942. Sa troupe participa, dès juin 1942, à des opérations anti-partisans, notamment à l'opération Vogelsang et il régnait sur la République de Lokot, entité administrative créée par les allemands, en 1941. En mai-juin 1943, il participa à l'opération Zigernerbaron, juste avant la grande bataille de Koursk.

Avec le recul des armées allemands en Russie, de nombreuses désertions frappèrent l'unité, qui était alimenté par des prisonniers soviétiques. Transformée en SS Brigade Kaminski, elle fut rattachée au SS-Kampfgruppe Von Gottberg, en avril 1944, avec la terrible Brigade Dirlewanger. En juin 1944, elle fut rebaptisée 29eme Brigade SS de grenadiers et participa à la répression du soulèvement de Varsovie, d'août à octobre 1944, massacrant des milliers de civils et commettant de nombreuses. atrocités, nottamment lors du massacre d'Ochota.

Heinrich Himmler prit prétexte des exactions des hommes de Kaminski pour le faire arrêter, le juger et le faire exécuter, en août 1944.

 

 


01/04/2017
0 Poster un commentaire